Le blog du Docteur Gimbert

Souvent la tête dans les nuages… mais les pieds parfois sur terre !!

Août 99. Accompagvaccinné de sa mère, un jeune homme de 18 ans me consulte pour un rappel de vaccination contre l’hépatite B. La primo vaccination a été effectuée à titre systématique quelques années plus tôt dans son collège et cette injection supplémentaire est déjà inscrite dans son carnet de santé.

«Il m’a dit de relever ma manche et m’a injecté la mort »

En raison du contexte à risque et de l’insistance maternelle, j’effectue le rappel demandé. Quelques semaines plus tard, mon jeune patient présente des troubles de la marche et un nystagmus me faisant évoquer une première poussée de sclérose en plaques, diagnostic malheureusement confirmé peu après à l’I.R.M.

Aussitôt, les parents portent plainte contre moi, m’accusant d’avoir déclenché la maladie de leur fils en effectuant ce rappel. Ils choisissent un avocat de renom qui, pour faire monter la mayonnaise médiatique, obtient la parution dans le quotidien régional d’une pleine page sur cette affaire avec la photo du jeune homme en fauteuil roulant sous un titre assassin : «Il m’a dit de relever ma manche et m’a injecté la mort ».

Très affecté par cet article heureusement anonyme et éprouvant un profond sentiment de culpabilité, je tente de trouver un peu de soutien autour de moi.

Au ministère de la santé, on m’explique n’être plus concerné puisque l’obligation vaccinale vient d’être suspendue pour « calmer l’inquiétude populaire » (sic).

Le fabricant du vaccin se dédouane en précisant que le risque de survenue d’une réaction neurologique post-vaccinale est un « effet secondaire potentiel » connu et d’ailleurs inscrit dans la notice.

Quant au Conseil de l’Ordre, il me souhaite confraternellement bon courage, non sans avoir vérifié que j’étais à jour de ma cotisation annuelle.

Absolument tout seul pour assumer les conséquences du vaccin

Bref, je me retrouve absolument tout seul pour assumer les conséquences de mon acte et je rédige moi-même mon argumentaire en défense en le basant uniquement sur l’absence de lien prouvé de causalité entre vaccin et sclérose en plaques.

Je sais me montrer convaincant sans être convaincu, et  mon jeune patient est débouté en première instance puis en appel. La procédure s’est définitivement éteinte en même temps que la victime, enterrée l’an dernier, mais pas le doute qu’elle a fait naître dans ma conscience.

Alors, quand j’apprends, en mars dernier, que le Conseil d’État a décidé de contraindre les fabricants à ressortir le seul vaccin obligatoire en France, le DTPolio dont ils avaient organisé la pénurie depuis 10 ans pour imposer aux médecins souhaitant respecter la Loi de le combiner à d’autres vaccins, facultatifs et aluminiques ;

Quand je découvre qu’immédiatement le gouvernement, sous la pression du lobby pharmaceutique, a programmé de contourner cet arrêt du CE en rendant obligatoires tous les vaccins facultatifs au motif d’éradiquer ces maladies de la planète (sur laquelle, rappelons-le, nous représentons moins d’1 % de la population).

Quand je note qu’une agence nationale de sécurité médicamenteuse fait taire un chercheur dont les travaux démontrent la toxicité neurologique de l’aluminium quand il est injecté (ce qui n’a rien à voir avec sa bénignité par voie orale dont on nous rebat les oreilles) ;

Quand je constate qu’on retire l’aluminium des vaccins vétérinaires mais qu’on le conserve dans ceux de nos enfants ;

Et quand je sais que dans notre pays merveilleux, les nuages atomiques s’arrêtent aux frontières, des ministres responsables mais pas coupables utilisent le sang contaminé pour ne pas le gâcher et le Médiator tue pendant 10 ans de trop, simplement parce que son fabricant est français, je ne peux m’empêcher d’exprimer un sérieux doute.

Un sérieux doute sur l’innocuité de l’aluminium !!

Pas sur l’intérêt de la vaccination que je considère comme l’une des découvertes médicales les plus importantes et les plus utiles. Non, j’ai un doute réel et sérieux sur l’innocuité de l’aluminium utilisé dans les adjuvants.

Et tout ce qui se passe et se dit actuellement ne parvient pas à me rassurer, surtout lorsque cela émane de politiques ou de scientifiques dont certains pataugent dans les conflits d’intérêts.

Alors je fais un rêve : si au lieu de menacer de sanctions financières les parents inquiets, d’éviction scolaire les enfants innocents ou de radiation professionnelle les médecins dubitatifs, pourquoi nos Autorités de Tutelle n’imposeraient-elles pas aux Laboratoire de modifier leurs adjuvants ?

Elles l’ont fait spontanément pour l’excipient du Levothyrox,  modifié pour des raisons de profits financiers, sans que les malades ne leur aient rien demandé et avec des conséquences parfois catastrophiques.

Cette fois, il existe une vraie demande publique de remplacement de l’aluminium par autre chose, comme par exemple le phosphate de calcium, produit naturel et parfaitement inoffensif, utilisé sans aucun problème dans plusieurs pays et par le Laboratoire Pasteur en France pendant une quinzaine d’années, jusqu’à sa fusion avec Mérieux, signant le retour de l’alu et de ses casseroles.

C’est peut-être un vœu pieux, mais cela aurait le mérite de calmer l’angoisse croissante de la population et, pour nous autres médecins, de lever enfin ce doute lancinant.

Partagez cet article...!

Categories: Billets d'humeur

125 Réponses jusqu'à présent.

  1. Merlet dit :

    Bonjour, je partage votre analyse depuis que j’ai fait une méningite vaccinale post vaccin grippal il y a 10 ans et la lecture du livre de Michel georget et surtout toxic story de Gherardy, depuis que j ai vu de nombreux effets secondaires post h1n1 chez les soignants de mon service de gériatrie.

    • regine theodorides dit :

      C’est incroyable que l’on inocule directement dans le sang des vaccins contenant de l’aluminium alors que l’on supprime cet adjuvant dans les déodorants car susceptibles de provoquer des cancers du sein (au minimum !!).

      Donc soit on achète les vaccins à l’Etranger, soit on ne se
      vaccine pas car trop DANGEREUX !!!!!

    • carrere aude dit :

      Bonjour,

      Ayant rencontré un jeune vacciné contre la grippe h1N1 , ce dernier ayant déclenché la narcolepsie. J’ai lu votre commentaire sur les effets secondaires dont souffre vos collègues et me demandait si cela avait un rapport avec cette pathologie ou s’il s’agit d’autres effets secondaires ?
      J’ai moi même été vacciné contre l ‘hépatite b et j’ai déclenché la narcolepsie bien sure il n’a jamais été question d effets secondaire du vaccin pourtant 2 jeunes que j’ai rencontre il y a maintenant 20 ans, du même âge que moi et de la même région frère et soeur eux clamaient le fait que leur maladie était forcément lié à ce vaccin.
      Bien sure il n’y a pas eu de suite parce qu’a l’époque nous entendions parlé uniquement de la sclérose en plaque. Et puis comment le prouver ?
      Les événements actuels m’inquiètent sérieusement pour les enfants.
      Cordialement
      Mme Carrere Aude

    • GB dit :

      Je croyais que l’on pratiquait en France le principe de précaution ?
      Alors, quand le doute est si fort, pourquoi maintenir cet usage de l’aluminium, par ailleurs matériau bien utile dans l’industrie, mais pas dans notre corps !

  2. Heront dit :

    Je suis d’accord mais il existe le même vaccin que l’on peut acheter à l’étranger et le faire chez nous seulement les 3 obligatoires

    • le prado Michèle dit :

      Bonjour,
      Où peut on trouver à l’étranger les 3 vaccins obligatoires avant le 1er janvier? Quel excipient ets alors utilisé?
      Merci de votre aide.

    • Rose dit :

      Bonsoir, savez-vous dans quel pays svp? Nous cherchons justement le dtp seul sans autres maladies associées , merci

      • toubib57 dit :

        Je suis désolé de doucher vos espoirs mais le laboratoire Pasteur a cessé de fabriquer le DTPolio sans aluminium il y a 10 ans lorsqu’il a fusionné avec Mérieux qui a alors imposé le Revaxis (DTPolio avec aluminium) dans le monde entier. On ne trouve donc nulle part le DTPolio sans aluminium.Sauf que dans tous les autres pays du monde, on n’est pas obligé de faire le DTPolio. Alors 11 vaccins !!!

        • le prado dit :

          Ai je bien compris? Si l’enfant est né avant Le 01/01/2018 n’est obligatoire que le DTPolio? Et dans ce cas peut-on le trouver seul, et alors avec aluminium?

          • toubib57 dit :

            La ministre Buzyn a déclaré dans le « Quotidien du Médecin » de ce jour que chaque année on redéfinirait les obligations vaccinales. Donc actuellement ne sont concernés que les bébés nés après le 01/01/2018, mais il est fort probable que l’on aille, d’ici 6 mois, vers une extension de l’obligation vaccinale à tout le monde … puisque tout-le-monde ne réagit pas !
            Quant au DTPolio, le Conseil d’Etat avait laissé le choix début 2017 au Gouvernement soit d’obliger les Labos à ressortir le DTPolio seul et sans aluminium, soit d’étendre l’obligation vaccinale aux autres vaccins facultatifs.
            Curieusement notre Ministre a choisi la 2ème solution…

        • Le Prado dit :

          Bonjour et merci pour votre réponse à ma question précédente.
          Je voudrais savoir comment se présentent les 11 vaccins? Sont ils plusieurs dans la même injection? ou un par injection? Peut on les acheter séparément, ou faut il tout acheter d’un coup?
          Merci pour votre aide.

          • toubib57 dit :

            D’abord, les 11 vaccins existent depuis plusieurs années mais huit d’entre eux étaient facultatifs.
            Ils sont regroupés de la façon suivantes :
            1) diphtérie + tétanos + polio + haemophilius influenzae B + coqueluche + hépatite B = vaccin hexavalent qui depuis longtemps était la seule façon de faire le DTPolio obligatoire !!
            2) rougeole + oreillons + rubéole
            3) méningocoque C
            4) pneumocoque.
            Donc en gros 4 types de vaccins avec des rythmes d’injections et de rappels différents. Mais de toutes façons, votre médecin vous les prescrira car il n’a pas le choix (à moins de s’orienter vers un autre job). En effet, il a dû recevoir de la part de l’Ordre comme tous les médecins français la lettre suivante : https://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/cnomvaccination.pdf

          • Le Prado dit :

            Merci à nouveau pour votre réponse. Bien cordialement.
            Michèle Le Prado

    • Didier MIOT dit :

      Bonsoir, votre information est très intéressante. Pouvez-vous m’indiquer, s’il vous plaît, dans quel pays étranger, ce vaccin trivalent est disponible (Espagne) ?
      À votre connaissance, les médecins français ne sont-ils pas hostiles au fait d’injecter ce vaccin acheté hors de France ?
      Merci pour votre réponse.
      Bien cordialement.
      D. MIOT

    • carrere aude dit :

      Bonjour,

      Je serai intéressée de savoir dans quel pays nous pouvons nous procurer ce vaccin ?

  3. mayflower dit :

    Quand on lit « les priorités de l’EFIAP cela fait froid dans le dos !

  4. sagnol dit :

    J’approuve totalement votre démarche : Vous invoquez le principe de précaution et proposez une solution de remplacement à l’aluminium. Votre analyse sur les conflits d’intérêts est très juste, ils existent d’ailleurs dans d’autres domaines que la santé et leurs conséquences sont pandémiques et irréversibles.

    Nous avons besoin de lanceurs d’alertes comme vous, pour informer, fédérer, faire pression sur les pouvoirs publics, conjointement aux pressions que nous exerçons nous-mêmes via nos associations et mouvements de citoyens.

    Merci et bon courage.
    Jean sagnol

  5. WIBAULT dit :

    Qui peut lancer la pétition pour faire remplacer l’aluminium par le phosphate de calcium et qu’on puisse faire vacciner nos enfants sans crainte !!! Je la signerai mais la créer n’est pas dans mes compétences.
    Isabelle WIBAULT
    Psychologue Consultante
    Et
    Praticienne TRAGER

    • Leger dit :

      Tout à fait d accord, j ai très peur de ces vaccins !

    • Poulopo dit :

      Il existe plusieurs pétitions, notamment celle de l’IPSN, l’institut pour la santé au naturel. Allez sur leur site, nous sommes déjà nombreux à avoir signé.

      • QUILLET Jean-Paul dit :

        Je suis en accord avec TOUS les commentaires, mais là, c’est super important : je suis les news de l’ IPSN depuis longtemps, et ils est très actif sur ce sujet, très engagé !!! J’invite TOUT LE MONDE à s’inscrire pour recevoir leur new letter dans leur boîte mail !! tjrs vigilants sur tous les sujets de santé !!!

    • Martine dit :

      Si 11 vaccins à l’aluminium au formaldéhyde aux nanoparticules vous font peur, rapprochez vous de l’asso. Ensemble Pour une Vaccination Libre.
      Ils agissent au pénal pour alerter sur les risques que vont courir les nourrissons sur-vaccinés.
      En effet, toutes les études scientifiques ne sont pas faites pour garantir la sécurité des vaccins ! Les vaccins sont exemptés d’etudes de mutagenèse, de cancérogenèse,de génotoxicité,de pharmacocinétique et d’étude contre vrai placébo …
      Mais ça, personne ne le sait !
      Nous pouvons agir si nous nous unissons et si nous sommes informés !

  6. aline dit :

    Cher Docteur

    Je suis tout à fait d’accord avec vous, ces laboratoires nous prennent pour des cobayes, ils nous inoculent et nous font avaler des produits dangereux pour gagner de plus en plus d’argent ( des milliards d’euros ) !
    Alors qu’il existent des médecines plus douces qui soignent parfois mieux ! j’en ai fais l’expérience.

    Bon courage à vous

    • QUILLET Jean-Paul dit :

      Toujours d’accord, MAIS pas cobayes, carrément ce stade est dépassé !! « ils » nous prennent sans aucun scrupule vis-à-vis de notre santé, pour une mine inépuisable D’ARGENT, de bénéfices !! Révoltant !!!! Et tout cela au grand jour !!! Mépris des lois : Obligés de fabriquer un DTP propre depuis 08/2017 pour approvisionner les pharmacies, donc le grand public—> RIEN sanctions?? —>AUCUNE !!! Donc « ils » sont bien au dessus des lois; Ce qu »ils » ne peuvent pas acheter ils méprisent sans être inquiétés !!! révoltant !!!

  7. SéRANDOUR jean-pierre dit :

    Bonjour Monsieur,

    J’apprécie votre article et souhaite contribuer à la discussion sans les mêmes moyens (seulement ceux d’un citoyen soucieux de la santé ); l’aluminium semble le problème no 1 dans la vaccination; est-ce vraiment le cas ? pourquoi ne pas dire que la plupart des maladies ciblées ne sont pas contagieuses et ne demandent absolument pas de vaccin obligatoire ? que les vaccins contiennent bien d’autres substances (que la plupart d’entre vous semblent ignorer..) toxiques et étrangères (adn d’animaux…), que nos systèmes immunitaires devenus fragiles demandent un peu plus d’attention et d’investigation ? et bien d’autres encore.. Combien de temps encore aller vous sussurer qu’il y a un problème ? vous devriez consulter les conclusions américaines sur la question ; vous seriez surpris de voir la tragédie en cours mais aussi l’énorme mobilisation de la société civile pour la reconnaissance de tous les effets secondaires et la liberté vaccinale, tout cela non repris par les médias bien sûr sauf à la stigmatiser « anti-vaccins » -nous avons les mêmes en France… comme vous le dites , la science ne peut-être l’affaire de « ceux qui savent » et qui imposent leurs vues uniquement…
    Bien à vous,
    jpser

    • BERTRAC H. dit :

      Bonjour,
      moi aussi je vous remercie pour votre article.
      Je partage l’avis de J-P Sérandour :
      je pense aussi que l’aluminium n’est PAS le seul problème.
      Mon frère a eu le vaccin polio oral en 1971,
      reçu au moment où il était atteint d’une varicelle (non visible). 3 semaines après le vaccin, il a commencé à être malade. Une grave leuco-encéphalite. 5 ans de maladie, 5 ans d’enfer pour toute sa famille et il est mort à l’âge de 17 ans.
      Alors, quand j’entends parler de 11 vaccins obligatoires pour de très jeunes enfants, je vois rouge.
      Cordialement

      • Poulopo dit :

        bonsoir,

        Entièrement d’accord aussi. L’aluminium est le problème n° 1 actuellement, c’est le produit à éliminer d’urgence. Les vaccins des animaux n’en contiennent plus, la vétérinaire qui s’occupe de notre chat me l’a confirmé.
        Mais il existe d’autres problèmes concernant la vaccination. D’autres substances toxiques dans les vaccins. Donc non à l’obligation vaccinale aussi.

    • Martine dit :

      En effet , aux usa ils sont sur-vaccinés et ils ont aussi le taux le plus élevé de Mort Subite du Nourrisson !!!
      Mais ils se mobilisent beaucoup plus…..
      Et peut-être ont-ils plus de dédommagement en cas de handicap ou décès après vaccination ?

  8. SCHMITT dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord permettez moi de vous féliciter d’avoir mis cette affaire au grand jour on voit bien que tout ce monde autour des médecins qui se sentent floués incompris toujours pris dans l’étau entre le patient et les directives de l’ordre des médecins et du ministère de la santé.
    Quand va t’on enfin avoir un dialogue constructif en se mettant autour d’une table.
    Nos ancienc apothicaires soignaient les gens à l’aide de ce que la nature nous apporte sur un plateau mais bien sur nous n’étions pas dans cette dérive consumériste individualiste et de profit du toujours plus pour les labos quie eux brassent des milliards.
    Cette constante de vouloir dépenser encore plus pour faire plaisir à ces labos férus d’argent et à siphoner la sécu si chèrement acquise.
    Alors qu’en Allemagne les vertus de l’ortie sont reconnues et remboursées ici on vous poursuit et on vous gave de produiits chimiques.
    Devons nous encore nous plier à la toute puissance de ces labos surpuissants (heureusement il reste des labos comme cellinnov ou d’autre plus petits qui prennent soin des gens)
    Alors maintenant ras le bol soutenons chaque médecin qui n’aurait pas suivi la voie traçée par l’administration en maifestant en signant des pétitions et une bonne fois pour toute supprimons l’ordre des médecins!
    Mes meilleurs vœux docteur pour l’année 2018 et sachez que vous avez mon soutien le plus totel.
    Cordialement
    SCHMITT JEAN CLAUDE

  9. Vezole catherine dit :

    Merci Monsieur pour votre témoignage et le courage de raconter votre histoire
    Nous sommes tous victimes de ces lobbis pharmaceutiques
    Rassemblons nous pour dire non à ce qui nous est imposé !

    • Martine dit :

      Vous pouvez agir avec l’associtation EPVL. Ensemble pour une vaccination libre.
      Ils déposent une plainte pénale.
      Aucune somme n’est demandée, les dons sont acceptés…. même 1euro .
      Ensemble et informés, nous pouvons agir !!!

      • QUILLET Jean-Paul dit :

        EPVL, malgré ma passion et donc mes recherches incessantes sur ce sujet, depuis l’agression du Pr JOYEUX, POUR SES PRISES DE POSITION, une asso que je ne connaissais pas (on ne peut pas TOUT SAVOIR …)
        D’où l’importance du net et des lanceurs d’alertes !! L’importance d’en savoir tjrs plus, être mieux informé pour mieux lutter !!

  10. DUCROS dit :

    Bonjour,

    je vous approuve quant à vos doutes – je vais plus loin, si la vaccination a permis de sauver des milliers de personnes, c’est son systématisme qui m’interpelle.
    En effet, certains ont déjà des anticorps, alors pourquoi leur en injecter à nouveau ? un test préalable permettrait de vérifier.
    A-t-on des statistiques des décès causés par la vaccination ?
    J’ai également connu des personnes décédées de la sclérose en plaque suite à une injection contre l’hépatite B.

    Quant au rôle néfaste joué par l’aluminium comme adjuvant, il est prouvé et plusieurs pays l’interdisent.
    La France encore en retard d’une guerre!

    Alors oui, je vais militer pour sa suppression.

    Avec tout mon soutien
    Robert DUCROS

    • Jean-Marie dit :

      Comment prouver que c’est bien le vaccin et pas, par exemple, l’apport parallèle dans les pays « de sauvages » de conseils d’hygiène, voire d’une moins mauvaise alimentation qui a « peut-être » sauvé des vies « malgré » les risques encourus par les vaccinés ?

    • Martine dit :

      A-t-on des statistiques des décès et des effets secondaires causés par la vaccination ?
      Oui !!!! Mais ……..
      La pharmacovigilance recense 1 à 10 % des problèmes liés aux vaccins !
      Donc quand on connaît 10 problèmes, il y en a 90 qui sont passés sous silence !
      C’est scandaleux !

  11. cabanat dit :

    Bonjour ,
    En tant que medecin vous n’avez pas a endosser la responsabilité de ce dramatique evenement , je pense que l’ensemble des médecins devraient organiser aupres de leur pateint une petition nationale demandant a retirer l’aluminium comme ‘booster » des vaccins .

    • carrere aude dit :

      Bonne idée je suis d’accord.
      Les patients et les médecins doivent se soutenir sur ce sujet. Les médecins sont en première ligne quand il y a des effets néfastes. Ils sont les deuxième témoin après les familles. Même si leur métier leur font prendre du recul. Ils sont humains comme nous. Ils sont forcément toucher violemment quand un de leur patient suite à un de leur acte tombe malade. Ils sont pris dans un étau. Nos témoignages et les leurs recoupées, et les études scientifiques doivent être entendu et prise en compte cela doit conclure à des faits.
      Et selon, faisons force pour que des dispositions soient prises et que nous puissions nous faire soigner sans crainte et que eux puissent retrouver leur liberté d’exercer sans crainte également. Comment un bébé de deux ans va pouvoir exprimer ses douleurs précisément s’il y a un problème. Je ne comprends pas pourquoi le vaccin de l’hépatite pour lequel il y a des effets certains fait parti de la liste.
      Je suis pour la vaccination mais la trop c’est trop.

      • Martine dit :

        Carrière aude , Rejoignez Ensemble Pour une Vaccination Libre qui dépose une plainte pénale, pour agir contre 11 vaccins obligatoires!
        Les dons sont acceptés mais pas d’obligâtions financière.

  12. Brochard dit :

    Bonjour, merci pour votre témoignage sur l’effet des vaccins en France, mais j’avoue ne pas comprendre vos deux lignes sur le Lévothyrox, en parlant d’un retrait d’adjuvant ne posant aucun problème, alors que son remplaçant a crée des désordres pathologiques plutôt catastrophiques. Personne , d’autre part ne nous a dit que la demande avait été faite par les Hautes Autorités de Tutelle. Qu’entendez-vous par « les résultats que l’on a pu apprécier « ? Est-ce ironique ? S’il vous plait expliquez moi, je n’ai peut-être pas compris .

    • toubib57 dit :

      Bonjour, effectivement cette allusion au Levothyrox est ironique. Elle veut souligner que la même Ministre est capable, d’une part, de changer un excipient qui ne posait aucun problème et fait maintenant des milliers de victimes, alors qu’elle refuse dans le même temps de remplacer un adjuvant potentiellement toxique par un autre dont on est certain de l’innocuité.

      • QUILLET Jean-Paul dit :

        La ministre, partie émergée de l’iceberg des magouilles du pognon !!! la france, pays où il faut aller à l’étranger :
        –pour trouver du DTP aux adjuvants « propres »,
        –pour mourir dans la dignité, euthanasié selonses choix !!
        — etc …..

  13. Juglar dit :

    Bonjour
    Je suis artère par ses obligations de vaccination est que les pouvoir publique sont des humain avec plus d’ intelligent pour avoir un tel pouvoirs ….la plus part des médecins ne sont pas vacciné nous savons tous que ce n.est qu’un bisnes pour les labos qui nous inonde de produit mortel
    Si chaque patient qui vienne faire vacciné leur enfant demande un engagements du médecin signé par lui que leur enfant ne cour aucun risque peu être que les médecins prendrez enfin leur rôle de medecin et nom un sel service de mort chaque humain a le droit de choisir en ayant eut tout les informations
    On va continuer à ce battre (j ai 71ans mais très inquite pour les générations à venir)

  14. Bonjour docteur,
    Je compatis et vous soutien dans votre lutte pleine de bon sens. Bon courage devant cette molle adversité pourtant puissante mais incompréhensible.
    Amicalement.
    Pierre

  15. Sosobio dit :

    BRAVO docteur pour votre lucidité et votre ouverture d’esprit… Je ne suis pas tout à fait pour les vaccins… Et je suis FURIEUSE qu’on en impose 11 si tôt, si vite… Je pense que notre cher nouveau président de la République avait du monde à remercier, voilà pourquoi cette loi a été passé si vite… Bonne continuation !

  16. Emmanuel R. dit :

    Pourquoi ne pas lancer une petition en ligne demandant le remplacement de l’aluminium par le phosphate de calcium?

  17. Catherine dit :

    Ce qui est fou, c’est que les médecins soient tellement conformistes et se conforment à n’importe quoi dès lors que c’est estampillé « scientifique ».

    Mais est scientifique ce qui est, càd le réel, mais nous pataugeons dans une virtualité qui s’escrime à inventer un autre monde, une néo-réalité, avec d’autres règles schizophréniques, auxquelles tous les diplômés de ceci ou de cela consentent.

    Quand est-ce que les gens vont retrouver leur bon sens, que diable?

    Faudra-t-il donc qu’il y ait un désastre total pour que le frémissement d’une remise en cause de ce que nous disent les soi-disant scientifiques soit à l’ordre du jour?

    « Je pense depuis longtemps que si un jour les méthodes de destruction de plus en plus efficaces finissent par rayer notre espèce de la planète, ce ne sera pas la cruauté qui sera cause de notre extinction, et moins encore, bien entendu, l’indignation qu’éveille la cruauté, ni même les représailles et la vengeance qu’elle s’attire… Mais la docilité, l’absence de responsabilité de l’homme moderne, son acceptation vile et servile du moindre décret public. Les horreurs auxquelles nous avons assisté, les horreurs encore plus abominables auxquelles nous allons maintenant assister, ne signalent pas que les rebelles, les plus insubordonnés, les plus réfractaires sont de plus en plus nombreux dans le monde, mais plutôt qu’il y a de plus en plus d’hommes obéissants et dociles. »

    Georges Bernanos

    • Mona dit :

      Dans un monde devenu fou, la désobéissance civile est un devoir!

      • Catherine dit :

        Mais tout le monde obéit, c’est ça le hic! Le maître du monde est la peur. La peur de perdre ceci ou cela, des intérêts de pacotille. Je ne vois aucune désobéissance nulle part!

      • cécile masse dit :

        Tout à fait de votre avis !!
        De grâce protéger vous !!
        Désolée de vous faire acheter cet infâme vaccin qui va satisfaire les industries pharmaceutiques mais ensuite vous pouvez l’injecter pour qu’il coule sur la peau et pas dans le muscle de ce petit et ainsi ne même pas le faire pleurer .
        A l’étranger vous pourrez faire injecter le vaccin à 3 composants et sans aluminium qui protègera efficacement votre enfant si c’est nécessaire .

    • George Sand dit :

      Excellent…!

    • carrere aude dit :

      Ce qui me sidère c’est le nombre de personne ne se sentant pas concernés sous prétexte que leurs enfants sont grands ne sont plus concernés ! Et leurs futurs petits enfants alors !
      Et si c’était eux qui étaient tombés malade ?
      Rien a faire ou pas d’avis. Ils font confiance aveuglement…

    • jarnouen dit :

      Tou a fait d’accord avec vous on nous prend pour des cobayes c’est l’avénement de 1984 décrit par Georges Orwell et ce n’est que le commencement l’avenir s’annonce bien sombre pour nous et les génération futures….

  18. Blaise dit :

    Bonjour,

    Je fais partie de tous ces gens qui ont développé un syndrôme de fatigue chronique après avoir été vaccinée et revaccinée contre je ne sais plus combien de maladies avant de partir en Afrique comme volontaire de la solidarité internationale Je n’ai jamais pu, au retour, reprendre mon travail d’ingénieur. J’ai traversé des années de galères sans même plus être capable, certains jours de me lever pour préparer à manger à mes enfants. Même si petit à petit, à force de traitements avec des médecines alternatives, de la phytothérapie, une psychothérapie, j’arrive aujourd’hui, 18 ans après, à assumer une petite activité professionnelle en tant qu’art et gestalt-thérapeute, cela n’a jamais suffit économiquement pour élever et permettre de faire des études à nos 4 enfants. Donc dettes qui s’accumulent, fin de mois systématiquement difficiles…
    Qui acceptera de reconnaître un jour ce préjudice ? Sans doute personne ! Mais la colère bouillonne en moi avec cette obligation de 11 vaccins pour les nourrissons avec sanctions à la clé pour les récalcitrants. Et ma fatigue est telle que je n’ai même pas l’énergie de faire quelque chose. J’ai été transformée en mouton incapable de me rebeller. Nous sommes bien sous la coupe d’un gouvernement totalitaire qui cherche à transformer nos enfants en ressources à la solde des maîtres financiers du monde. Il faudrait que les parents qui veulent résister puissent trouver facilement à s’associer à d’autres parents et encore d’autres parents.
    Seule une résistance de masse pourrait avoir un résultat. Un parent tout seul sera immédiatement laminé. Ce serait moins facile si le gouvernement avait 1 million de parents en face de lui.
    C’est un vœux « pieux » que je fais là. Je n’ai pas la force de faire plus. Mais cela me fait du bien de pouvoir l’écrire.
    Merci de parler de ce sujet

  19. marie th CAPITAINE dit :

    bonjour,
    Merci d’oser vous positionner publiquement en tant que médecin à partir de votre témoignage de professionnel qui concrétise, confirme l’aberration et le machiavélisme qui règnent dans le domaine médicamenteux et vaccinal en France !

    La responsabilité est du coté de ceux qui osent s’exprimer pour dénoncer l’irresponsabilité du « système » de santé actuel et de ceux qui le font « tourner ».

    La responsabilité : « D’abord NE PAS NUIRE ! » HYPOCRATE,
    PRÉVENIR … et si possible GUÉRIR, et pas seulement soigner !

    mtc

  20. nadine dit :

    Un grand merci , heureuse de voir cette lettre , je suis malade suite à un rappel du vaccin concernant l’hépatite b obligatoire dans le cadre de mon travail .

    J ai une myofascïte à macrophage , et l on se bat depuis si longtemps contre les mensonges de notre système de santé .

    Mais je me suis battu pendant 5 an et en 2016 j’ai gagné mon procès , et le combat continue avec l’ONIAM.

    Alors aux malades , ne désespéraient pas tout est possible .

    Une association E3M site sur internet .

    Bon courage aux victimes comme moi

  21. ingrid dit :

    Un document sur le syndrome post-vaccinal qui me parait intéressant de lire :
    http://www.post-vaccinaal-syndroom.nl/_Rainbow/Documents/Syndrome%20Post-Vaccinal.pdf

  22. ingrid dit :

    Oh zut, « qu’il me parait intéressant de lire » ou « qui me parait intéressant à lire », bien sûr !

  23. Bonjours , j’ ai lu beaucoups de comptes rendus sur les vaccins . Aujourd’ hui mes enfants sont adultes . La dernière de 19 ans n’ a pas été vaccinée pour le papilovirus . Elle est contrôlée régulièrement par son gynécologue . Fait le pap test . Faut-il prendre le risque de ce vaccin qui n’ a pas de feedback suffisant et qui comporte des risques post vaccin à cause de ses adjuvants dangereux pour la santé future …. dite – moi si j’ ai tort ou raison !

    • Bonjour, le vaccin contre le cancer du col ne couvre pas tous les papillomavirus, donc de toutes façons toutes les vaccinées devraient faire faire des frottis régulièrement. Mais, pas informées, elles croient qu’elles sont immunisées et ne font plus de frottis. D’où risque de cancer pris trop tard. Alors tant qu’à faire, frottis et pas vaccin me semble mieux, moins risqué. Beaucoup de pays ont refusé le vaccin en raison des accidents post-vaccinaux graves.

  24. Barbara G dit :

    Merci de votre énergie, à montrer ce système kafkaïen où attitude sensée se fait détrôner par politiquement correct, pour ne pas dire économiquement. J’ai beaucoup de médecins dans ma famille et pas un ne sort du chemin traçé pour questionner entre autres la politique vaccinale.
    Continuez.

  25. Maria dit :

    Un grand MERCI et surtout un grand BRAVO pour cette prise de position trop rare de la part d’un médecin.
    Ces 11 vaccins obligatoires représentent pour moi « l’arme de destruction massive ».
    Il faut effectivement exiger le retrait des adjuvants toxiques et non justifiés mais il faut également exiger que chaque vaccin soit indépendant des autres. Il était question de vendre les médicaments à l’unité dans un soucis d’économies. Pourquoi ne pas tenir le même raisonnement quand il s’agit de vaccins ?
    Ce qu’il faut avant tout est de retirer cette obligation et ces menaces d’un autre temps pour ce qui est des refus des crèches et des écoles publiques.

  26. Lecomte dit :

    La question fondamentale est celle-ci;
    Pourquoi y a -t-il des maladies infantiles, auraient-elles une raison d’être?
    Je vous présente la situation de ma fille; elle avait 15 ans, elle avait tendance à être en surpoids, elle remontait ses fermeture à glissière jusqu’au cou ne voulant rien laisser apparaître de sa féminité qui pointait, elle était plutôt introvertie et…………… voilà qu’à l’été 2002 elle contracte la rougeole, nous l’accompagnons avec le moins de stress possible etc cela était éprouvant pour elle pour nous les parents. Bien sûr. Cela a duré un bon deux mois .
    Mais au sortir de cette dure épreuve, quels changements voilà notre fille qui se met à raconter, elle prend la parole en public avec assurance, elle a des décolletés qui deviennent assez plongeants, elle se sent bien dans sa peau, elle est d’une belle élégance, car évidement elle n’avait presque rien manger durant l’épreuve des deux mois elle se trouve finalement jolie et tout change dans sa vie…. Alors MERCI rougeole!
    Curieusement son frère plus jeune qui était toujours collé à elle, ne l’a pas attrapée. Sans doute n’avait pas les mêmes défis.
    Alors arrêtons de parler vaccins, posons-nous les bonnes questions.

  27. GHRAIRI dit :

    Merci Docteur de votre courageux témoignage mais je vous prie de m’éclairer plus sur la question: 1-pourquoi les labos s’acharnent à garder l’adjuvant aluminium malgré la vague de contestation et le risque de coûteux procès, alors qu’ils pouvaient,selon vous, le remplacer par un adjuvant inoffensif?; 2-Parmi les 11 vaccins obligatoires quels sont ceux exempts d’aluminium que je pourrais choisir d’administrer à mon fils?

    • toubib57 dit :

      Le problème des laboratoires, c’est qu’il faut 6 à 22 mois pour fabriquer un vaccin, qu’il faut compter 50.000 à 1 million de doses par lot selon le type de vaccin, et qu’au moment où j’écris ces lignes il y a déjà plusieurs millions de doses prêtes à être injectées, la plupart contenant de l’aluminium. Remplacer cet adjuvant par un autre les obligerait à détruire toutes ces doses, vendues de 15 € (ROR) à 60 € (Pneumocoque), soit une perte de plusieurs centaines de millions d’euros. C’est probablement nettement moins cher d’arroser quelques personnes bien placées pour rendre obligatoires tous ces lots de vaccins déjà fabriqués… Quand au coût des procès, si le vacin est obligatoire, c’est l’Etat qui paye les pots cassés (avec les impôts de ceux qui se font vacciner, morale oblige ! ).Les vaccins sans adjuvant sont la rougeole, les oreillons, la rubéole (priorix ou ROR) ainsi que la grippe et la fièvre jaune (qui ne sont pas obligatoires). Quant au DTPolio sans aluminium, il n’est plus fabriqué depuis 10 ans pour nous obliger à le mélanger dans un tetravalent, puis un pentavalent, puis un hexavalent, puis… (à suivre).

  28. Laget dit :

    Merci pour votre témoignage
    Pour moi l’affaire est limpide. Nos dirigeants n’ont plus rien à refuser à leurs maîtres. On ose nous imposer une bombe vaccinale pour nos enfants. C’est criminel! Soyez certains qu’eux mêmes ne feront pas vacciner leurs propres enfants. Nos décideurs sont devenus nos pires ennemis! Les vaccinations ne sont pas obligatoires dans les pays européens suivants Allemagne, Autriche, Angleterre, Pays-Bas, Suisse, Espagne, Finlande, Islande, Luxembourg, Norvège, Suède
    Ces pays seraient ils peuplés d’irresponsables ?

    Bien à vous
    LP

  29. Mona dit :

    Il n’y a pas que l’aluminium, mais aussi le mercure, le formaldéhyde, les protéines étrangères. Et la preuve que les vaccins marchent n’a, à ma connaissance, encore jamais été apportée. Si l’on regarde les statistiques (complètes et non tronquées comme celles qui sont présentées pour parler en faveur des vaccins), les maladies contre lesquelles on vaccine avaient déjà presque entièrement disparu au moment où la vaccination a été introduite. Des épidémies ont été déclenchées par des campagnes de vaccination, sans parler des nombreux effets secondaires graves. Ce n’est qu’un business juteux, sur le dos de la population qui paie: le coût des vaccins, le coût pour la santé, le coût des soins quand il y a des effets secondaires. Et les labos: ils encaissent, c’est tout. La Cour de justice européenne vient de rendre un verdict selon lequel les labos pourront être rendus responsables… il serait temps! Plus les gens seront nombreux à refuser ce dictat insensé, plus il sera difficile d’imposer cette folie.

    • Marianne dit :

      Vous avez entièrement raison. Si tout le monde s’informait au lieu de se laisser manipuler et de croire au dogme vaccinal, nous n’en serions pas à être obligés d’injecter 11 vaccins + les rappels… Alors que les vaccins n’ont même pas les garanties des médicaments….
      Et que la pharmacovigilance recense au maximum 10% des accidents vaccinaux !!

  30. JEAN dit :

    Je suis un adulte,j’attends depuis 6 mois la sortie d’un vaccin anti-tétanique sans aluminium, mon médecin m’a prescrit une ardonnance de renouvellement de ce vaccin sans aluminium mais en vain……. je vais donc continuer de jardiner et de bricoler sans être protégé. Dans ce pays où est la liberté de choix?

    • Mona dit :

      Informez-vous sur le risque réel de contracter le tétanos… Il faut un milieu anaérobie, donc une plaie fermée et des tissus insuffisamment irrigués (apport d’oxygène). Il y a plein d’infos sur le sujet, ici par exemple: http://stopmensonges.com/tetanos-le-livre-choc-qui-detruit-le-mythe-du-vaccin/

      • QUILLET Jean-Paul dit :

        il a raison : le risque est minime, mais la maladie est mortelle !! Et quand vous jardinez, le risque augmente considérablement, le microbe anaérobie est dans la terre que vous triturez (on n’a pas tjrs ses gants, et puis quand on aime jardiner, on aime toucher la terre…), et la moindre grifure d’épine, d’écharde, injecte le microbe au fond de petites blessures qui saignent peu, qu’on suce, mais néglige de désinfecter à cause de leur caractère bénin… dans le meilleur des cas, c’est un auto-rappel, et au pire, le tétanos, mortel …..

        • Brigitte Fau dit :

          Non le microbe du tétanos n’est pas dans la terre. Il se développe dans une blessure non oxygénée par le sang.
          Notre vision du microbe est erronée et entretenue par les labos, pour justifier les vaccins.
          Notre vision du microbe est erronée. Voici un exemple d’une des nombreuses observations qu’Antoine Béchamp a faites (30 ans de recherche) :
          Il a observé au microscope une plante grasse dont une partie était gelée (l’hiver). Qu’a t’il vu ?
          Dans la partie gelée : des bactéries
          Dans la partie saine : des granulations (visibles à x700)
          Dans la partie intermédiaire : des étapes de formation des bactéries à partir des granulations.
          Bien entendu, il a reproduit et reproduit (comme à son habitude, très rigoureuse) en laboratoire en variant des paramètres divers.
          La plante était malade : seulement la cause de la maladie n’est pas la bactérie, mais le froid qui a changé les conditions du milieu (= terrain), les bactéries n’en sont qu’une conséquence. Voire même une défense. Ce sont les mêmes granulations qu’il a trouvé dans tous les organismes, dont il a étudié toutes les spécificités selon les organes, les glandes, les humeurs … Etc… 30 années de recherche ne se résument pas comme çà, mais cette granulation qu’il a appelé microzyma est vital et a un rôle prépondérant dans l’organisation : « sans microzyma, pas d’organisation, pas de matière vivante »
          Cela vaut peut-être la peine d’y regarder. N’importe quel bon scientifique se poserait la question et irait vérifier par lui-même (on ne peut pas faire confiance à ceux qui ont caché ces travaux reconnus et publiés).
          plus sur : https://www.bonnes-habitudes.fr/comprendre/polymorphisme-microbien/

  31. Joël Gord dit :

    Bonsoir.
    Ouf! j’ai de la chance: comme médecin spécialiste (pas pédiatre non plus) je ne suis pas concerné directement par la folie activiste de la ministre et de tous ceux qui sont massés derrière elle, amenant (sans état d’âme?) le corps médical à se lancer comme un seul homme dans une campagne vaccinatoire sans précédent. Je ne suis pas sûr que je continuerais d’exercer la médecine si je devais faire partie des cohortes concernées(vous aurez remarqué le langage martial: c’est la guerre! mais contre qui ou quoi?). Car je sens bien qu’alors je devrais accepter d’aliéner tant ma liberté, mon esprit critique que mon âme.J’ai d’autre part un petit-fils de 4 ans, et je crains pour lui la « montée des périls » dirigée par ceux qui seraient censés le protéger…
    En fin de compte, je rejoins l’avis de Juglar, ci-dessus: vous parents, vous êtes en droit (et en devoir) d’exiger du médecin qui s’apprête à administrer 1 ou 11 doses vaccinales, qu’il vous atteste, par écrit (les paroles s’envolen) du bien fondé de cette vaccination, de son efficacité à protéger des maladies concernées, et surtout de l’inocuité du produit « selon les données actuelles de la science » (or les doutes sont plus abondants que les certitudes dans la « science » vaccinale). Je le regrette: celà ne mettra pas votre enfant à l’abri des risques d’effets secondaires, du moins pas directement, mais celà obligera chaque praticien pour chaque acte pratiqué à réveiller sa conscience de médecin et d’homme si elle avait tendance à être anesthésiée par les discours officiels et médiatiques.

    • Brigitte Fau dit :

      Il faut que tous les médecins se soutiennent et portent ce message. Vous êtes les seuls à pouvoir faire changer les choses, étant reconnus comme étant les seuls à avoir un cerveau. La force des puissants est de faire peur et de disperser.
      Rejoignez vous tous au sein de l’AIMSIB par exemple, j’ai assisté au congrès samedi dernier. Plus vous serez nombreux soutenus par nous « sans cerveau » mais déterminés.
      Mais je me suis posée les questions que tout scientifique devrait se poser, les arguments et les preuves sont là, cela ne peut plus continuer :
      https://www.bonnes-habitudes.fr/comprendre/principes-de-pasteur/

  32. Angie dit :

    Bonjour, avez vous pu voir le film documentaire vaxxed qui a été fait aux usa…croyez moi vous n’êtes pas seul dans votre cas…j’ai pu voir des extraits….c édifiant!…tellement de personnes qui seretrouvent avec des enfants autistes, ou avec séquelles de paralysies, ou sclérose en plaques…et je vous en passe ..avec des adultes dans le même cas….
    Ils sont comme vous ils ne veulent plus d’alu dans les vaccins point…alors les lédecins larlent d’études qui auraient été faites ..et ils avancent des pourcentages de personnes touchées par effets secondaires contre ceux qui se portent bien et combien de vies sauvés.etc..mais qui ont fait ces etudes ?….certainement pas par des lbos indépendants…juste imginez combien de personnes ..enfa ts aduktes qui ont subits ses effets secondaires et qui ne se sont pas fait connaître..etsurtout ce scandale sanitaire ..encore u e..qui lettrait à mal tout le système de santé partout dans le monde..les lanosaussi riches qu’ils soient ne pourraient pas assumer tout ces dégats…..alors ils continuent à affirmer le contraire ..pour ne pas à avoir le faire!!
    Juste enlever cet alu de leur vaccins serait avouer leur fautes…
    Oui bien sûr que kes vaccins ont un rôle àjouer dans l’immunité ….pourquoi pas …mais pourquoi vouloir faire vacciner des nourrissons alors qu’ils sont encore avec un systeme immunitaire à parfaire…et surtout si ils sont nourrit par le lait maternel ils sont encore protéger……..et ils peuvent gagner du temps pour leur maturité… bref…
    Sans être alarmiste ..j’ai comme une impression que le monde médical est mis au pied du lur…tout en sachant tout ceci …ils sont contraints d’agir par des instances …dissimulés au public…qui soi disant du bien a la population mondiale …mais en réalité c le contraire…si c’était le cas qu’ils veulent du bien…ils n’auraient pas misc de l’alu dans les vaccins même s’ils ont donnés des tas de raisons sur le pourquoi!

  33. Patricia T. dit :

    Merci de votre combat après votre malheureuse expérience. Je suis psychothérapeute et j’ai une patiente qui a débuté une SEP quinze jours après sa vaccination Hépatite B.
    J’ai moi même dû chercher pendant 7 ans ce que j’avais et c’est ne Suisse que l’on m’a diagnostiqué une intoxication grave à un métal lourd. Après trois ans de soins, je vais à nouveau bien.
    Cette expérience m’a permis d’affiner mon « diagnostic thérapeutique » car un certain nombre de personnes souffrent de dépression ou d’agitation qui ne sont pas que psychologique mais issues des vaccinations, infections Lyme, intoxications, pesticides, nanoparticules…
    J’ai décidé de créer un réseau de santé intégrative qui regroupe des praticiens, médecins, thérapeutes sensibilisés pour ensemble réfléchir à l’accompagnement thérapeutique le plus ajusté à chaque patient.
    Docteur si vous souhaitez nous rejoindre, vous pouvez me joindre par mail que vous aurez par les références du blog.
    Encore bravo pour votre courage et que l’année 2018 voit les médecins se rebeller de façon constructive.
    Patricia

  34. Francoise dit :

    Merci mille fois de votre témoignage et de l humanité qui me saisit !
    Mon soutien vous est acquis. Que les êtres de cette planète soient dans une totale liberté d’expression et de décision bien au delà de leurs obligations ! Bravo pour votre courage. Je vous souhaite une année riche en soutien, dans la solidarité professionnelle et la compréhension des décideurs. Je ne manquerai pas de faire suivre et de diffuser votre témoignage.

  35. Fritz dit :

    Vous avez tout à fait raison. La France est sous l’influence du dogme vaccinal. Ils portent Pasteur en bannière comme Jeanne d’Arc.
    Ce n’est même pas une question de fric. Les labos forcément s’en tapent d’avoir 10% de gens supplémentaires vaccinés, ils ne vont pas faire fortune avec ça, ils gagnent déjà plein de sous avec plein d’autres médicaments.
    Non… c’est un « feel good », un dogme, une sécurité, une réalité acquise.
    Heureusement qu’il y a les vaccins, ma mère me l’a répété. La croyance dans la science.
    Alors que c’est le vide, tout est remis en question. Et quand le tout médicament sombrera, les labos aussi, ça va arriver quoiqu’il fasse.
    Je suis un baby boomer, dans les années 65, j’avais déjà les cheveux longs. Je me faisais renvoyer du lycée pour aller chez le coiffeur par le censeur.
    Même censeur que j’ai revu vers 1972, gauchiste avec les cheveux plus longs que moi. Toute cette conception vaccinale va disparaître soudain, et peut-être on la regrettera. Les ennemis d’une idée vont l’adopter au bout du compte, ça marche comme ça.
    En fait, le problème c’est les dogmes pour échapper à l’observation et dormir tranquille. mais ça ne touche que les imbéciles, majoritaires.

    • Joël Gord dit :

      Eh! oui, la médecine n’a rien d’une science. Pourtant elle les utilise toutes. Mais le bon sens (le sens de l’observation) associé à une curiosité tous azimuts et de tous les instants qui font avancer les capacités à améliorer le sort (les maux) et parfois participer à guérir les autres êtres vivants, qualités qui devraient constituer les racines de tout thérapeute et toute thérapie, ne se retrouvent plus guère chez les médecins. Hélas!Remplacées par les veaux d’or de la Science (grand S) et pire: de la mathématique Statistique (2eme grand S) qui imposent partout le dogme des études dites en « double aveugle » à qui on demande de voir à notre place,à nous humains! Ces deux-là, surtout la 2de, la statistique vérolent toutes les entreprises humaines (l’industrie, l’agriculture, le commerce, la finance: 3eme veau d’or, mais je devrais dire 1er). Une nouvelle religion est née et nous n’avons rien vu venir, et elle réclame des sacrifices humains: guerres locales mais de plus en plus nombreuses, licenciements massifs ou non (quelle différence pour l’individu concerné?), mal mais surabondante bouffe pour affaiblir les corps et les esprits, vaccins à tour de bras pour « notre bien », polymédication qui rend dépendants biologiquement, financièrement et moralement par la peur de la maladie et de la mort, tous ceux qui ont réussi à dépasser 30 ou 40 ans, etc… Alors, n’est-il pas temps, plus que temps?Renversons les autels du sacrifice (le nôtre, sacrifice!), soyons impertinents, désobéissants, libres, et que les grands prêtres de cette sinistre farce s’apprêtent à rendre gorge, à défaut de pouvoir rendre des comptes de leurs combinazzione, de leur prévarication, de leur mauvaise foi (absence de foi en la vie, en fait) et de toutes les pestilences qu’ils traînent avec eux. Car ce sont eux dont on doit craindre qu’ils nous transmette la pire des maladie contre laquelle il n’y aura jamais de vaccin.

  36. Jean-Marie dit :

    Je vous remercie pour votre témoignage.

    Vous ne remettez pas en cause le principe vaccinal . Peut-être n’avez-vous pas le temps ?

    Pas le temps non plus de lire le vingtaine de bouquins n français écrits par vos confrères « contre » la vaccination.

    Je n’ose l’aligner ici.

    Et encore moins le temps de vous informer sur la vraie vie de Pasteur.

    Lisez au moins, SVP, « La faillite du BCG » du professeur Marcel Ferru que j’avais personnellement rencontré à son domicile de Poitiers en 1975.

    Meilleure année possible à vous.

    • Marianne dit :

      Entièrement d’accord avec vous , Jean Marie !!!
      Remettre en cause le dogme vaccinal !
      Inévitable et inéluctable quand on s’est bien informé !
      Mais très difficile pour les médecins qui seront « bannis » de la communauté médicale !
      Vaccins = tabou !!!
      Gherardi commente ses recherches après la projection du film « L’ aluminium les vaccins et les deux lapins » :
      Quand j’ai dit que la myofaciite à macrophages venait de l’aluminium, tous mes collègues voulaient être sur la photo !
      Quand j’ai dit que L’ALUMINIUM VENAIT DES VACCINS …..!
      ….. LES RATS ONT QUITTÉ LE NAVIRE !!!
      Tout n’est-il pas dit ???

  37. Anne dit :

    Je suis une victime du vaccin hépa

  38. Cher confrère,
    Merci pour ce témoignage saisissant et courageux ! Je me sens Oh combien solidaire, moi qui ai eu des doutes dès mes premières années d’études de médecine au point de penser à arrêter mes études en deuxième année si je ne trouvais pas un moyen de m’affranchir de ces « obligations de prescription » que je voyais mortifères…j’ai lu le livre du professeur Marcel Feru et je l’ai moi aussi conseillé souvent car il est édifiant et très honnêtement écrit par un confrère plus haut placé que nous dans la hiérarchie médicale. Il avait été demandé au Professeur Feru de faire un rapport sur l’efficacité du BCG pour tordre le cou aux doutes chez les médecins sur l’efficacité de ce « vaccin » (qui n’en est pas vraiment un, à mon sens, puisque la tuberculose n’est pas une maladie créant des anticorps). Or, à la fin de son enquête et de son rapport, le professeur Feru a bien été obligé de se rendre à l’évidence : le BCG n’est pas efficace ! Et il l’a écrit et publié…voilà l’essentiel de ce livre que je vous conseille fortement de lire.Bien entendu, son rapport officiel n’a jamais vu le jour chez les instances officielles qui le lui avaient commandé ! Sans commentaires…
    Merci pour votre courage,
    Catherine GAUCHER

  39. BONTHOUX dit :

    docteur,

    J’ai dans mon entourage une amie infirmière qui a evité des vaccins à ses enfants (grands maintenant),le débat n’est pas récent.Je lis attentivement les déclarations du dr JOYEUX ,auprès duquel vous devez vous rallier …Nulle en connaissances chimiques je m’interroge sur les risques d’injecter autant de substances sur une courte période (quasi cocktail),certains enfants(trop jeunes) l’ont vécu comme un choc et ont succombés à une forte fièvre réactive ….il y a de la part du ministère un calcul  » benéfice _risque ».
    j’ai moi même gardé deux énormes cicatrices sur la cuisse droite ,..les bébés sont réputés resistants….
    On sait que devenir président des ETATS UNIES d’Amérique avec une formation de saltimbanque est possible…Alors ministre de la santé ,sans être médecin…
    Ma fille 18 ,a eu tout les vaccins obligatoires,je ne connaissais pas le débat ,je me serai certainement méfiée…
    Aujourd’hui elle est épileptique ,elle suit un traitement qui est forcément un profit pour les fabricants(dont la dépakine avec des effets secondaires lamentables ….obèse)
    on suit l’actualité au delà de la FRANCE:
    Une maman a réussi à sortir son fils d’une épilepsie sévère sans aucun produit pharmaceutique…Il est guéri depuis 5 ans avec quelques gouttes d’huile de cannabis quotidienne …

    • Marianne dit :

      Devenir Ministre de la santé sans être médecin !
      Ça arrive …. Marisol Touraine
      Les ministres de la santé sont généralement médecins, déjà formatés par les labos , ont travaillé pour les labos et gardent donc des conflits d’Intérêt qu’ils se gardent bien d’évoquer! De plus , quand ils ne sont plus ministres , ils retournent auprès de leur Maître qui les a toujours nourris : BigPharma !

    • Thielemans dit :

      Votre fille devrait se faire soigner par homéopathie et isothérapie.Si possible par homéopathie uniciste.Voir sur Google « annuaire des homéopathes unicistes « 

    • Thielemans dit :

      Votre fille devrait se faire soigner par homéopathie et isothérapie,si possible par un homéopathe uniciste.Voir sur google « annuaire des homéopathes unicistes ».

  40. Maria dit :

    S’ils croient avec leurs lois dictatoriales vendre leurs poisons chéris et voler notre confiance, ils se trompent bigrement.
    Cette année j’ai pris la décision de ne plus me faire vacciner contre la grippe ni contre rien.
    Je me protège par l’homéopathie.
    Dans quelques jours je vais être grand-mère et je tremble à l’idée que ma petite fille soit piquée par des hommes qui n’ont plus que le nom d’homme.
    Quand l’économie devient la nouvelle religion qui annule et remplace et se joue de toutes les autres, je n’ose même pas imaginer la suite.
    Comment convaincre mon fils d’entrer en résistance contre ce système des plus tortionnaires, criminels.

    • Sephora dit :

      Bonjour, vous pourriez offrir à votre fils le livre Le Crime Vaccinal de Michel Dogma je pense qu’en étant responsable de ses enfants il ne l’a vaccinera pas du tout !!!

  41. Thielemans dit :

    Il est possible d’atténuer et meme de supprimer les mauvais effets des vaccins par l’isothérapie et l’homéopathie.

    • Yasmina de Venice dit :

      et aussi en posant un gros cataplasme d’argile verte (concassée, réduit en bouillie)
      L’argile  »aspire » tout ce qui est mauvais, et le cataplasme une fois séché, se jette.

  42. louise Lafortune dit :

    je suis tout à fait d’accord avec vous, je lis beaucoup sur les vaccins et il est clair pour moi que ce n’est qu’une question d’argent et ce sont les citoyens qui paient le prix, au niveau de leur santé ou de leur vie. Comment remédier à la situation? Il faut qu’il y ait un éveil de masse pour s’opposer au fait que nous n’avons plus le contrôle de notre corps, de notre vie. Tout est $$$, pourquoi autant de pesticides, comment ce fait-il que personnes ne se rend compte que le WiFi, les compteurs intelligents et autres sont très nocifs pour notre santé? Quand l’argent mène le monde, l’humain n’existe que pour faire de l’argent. Pourrons-nous sortir de ce marasme?

    • Joël Gord dit :

      Observez bien ceci: ce sont les mêmes entreprises (je ne me résoudrai pas à les nommer Sociétés, par contre je veux bien garder le corollaire « à irresonsabilité
      illimitée »!) qui fabriquent:

      – les médicaments notamments anticancéreux

      – les pesticides utilisés en agriculture et pour vos
      animaux familiers

      – les multiples additifs utilisés dans l’agro-industrie et parfois même les soi-disants aliments dont vous pouvez vous nourrir (glaces, biscuits, bonbons…)

      – et même, un certain nombre ont mis au point et fabriqué (ont-ils d’ailleurs cessé?) les gaz de combat de la première guerre mondiale et des chambres à gaz de la seconde.

      Sachant celà, leur ferez-vous confiance pour votre santé?

  43. janine sampere dit :

    Pour mes petits enfants et pour mon arrière petit fils de 4 mois j’ai fabriqué un faux tampon; après l’achat du vaccin à la pharmacie avec l’ordonnance du pédiatre, il a suffit de coller l’étiquette sur le carnet de santé, puis le tampon de fantaisie d’un docteur espagnol inexistant et le tour est joué.
    Plus de poursuites…
    Rien ne vous empêche d’en faire autant…
    C’est triste d’en arriver là mais pour préserver la santé des enfants c’est peut être la seule solution actuelle en attendant un revirement des autorités.

  44. Céline dit :

    bonjour ,suite à un courrier de l’ISPN je viens de découvrir votre blog et viens de parcourir quelques témoignages et courriers .Ma fille se prépare pour passer le concours d’infirmière et va être obligée de se faire vacciner pour l’hepatite b .Existe t il des vaccins sans aluminium ,avec moins d’effets secondaires que celui présent sur le marché française ( qui est réservé en priorité au personnel soignant car en pénurie actuellement)
    merci de votre réponse
    cordialemnt

    • toubib57 dit :

      Bonjour
      malheureusement les vaccins sont les même ici et ailleurs puisque les laboratoires sont identiques, même si le nom des produits peut, pour des raisons commerciales et/ou linguistiques, être différent.
      On dispose en France de l’Engerix et du Genhevac qui sont identiques et contiennent tous deux de l’aluminium (la présence d’un adjuvant est motivée par le fait que ce vaccin est inactivé alors qu’un vaccin vivant n’en nécessite pas).
      Pour votre fille, l’immunisation est obligatoire si elle veut exercer une profession de santé. Tout ce que vous pouvez faire, c’est vous assurer préalablement avec son médecin qu’elle n’a pas déjà des anticorps, qu’elle ne présente aucune contre-indication (réelle) et qu’on lui fasse le schéma minimum (à 3 injections et sans rappel)…. en attendant qu’on remplace l’aluminium par autre chose.
      Cordialement

      • Grégoire Martinot-Lagarde dit :

        Bonjour Docteur,

        Je rebondis sur votre argument de « contre-indication (réelle) » pour permettre à un jeune se destinant à une profession médicale de l’exercer sans être vacciné. Pourriez-vous expliciter ce qui est habituellement considéré ici comme une contre-indication valide :
        A- une analyse génétique est-elle nécessaire ?
        B- un test sanguin basique est-il suffisant ?
        C- suffit-il d’avoir soi-même un terrain allergique (alimentaire ou aux poussières) ou d’être déjà asthmatique (Ventoline utilisée) ?
        D- suffit-il simplement de faire constater par notre médecin référent que notre santé s’est déjà dégradée à la suite d’une vaccination ?
        E- suffit-il d’apporter des informations sur des fragilités familiales d’ascendants ou de cousins ayant eu leur santé dégradée à la suite de leurs dernières vaccinations, pour profiter de l’expérience acquise sur d’autres membres proches génétiquement (voir le cas dramatique de la famille italienne Tremante) ?

        Je vous remercie d’avance pour vos éclairages,

        Grégoire Martinot-Lagarde.

        PS : ce serait tellement plus constructif que d’avoir à simuler la vaccination (cf solution de désespoir préconisée hier par Janine…).

        • toubib57 dit :

          Les seules contre-indications susceptibles d’être acceptées sont celles figurant sur les notices des vaccins. Il s’agit essentiellement d’une « allergie grave connue à l’un des composants du vaccin » ou d’une « réaction allergique grave lors d’une précédente injection du vaccin ».
          Cela signifie que si un vaccin provoque une réaction sévère, on a le droit de ne pas effectuer les injections suivantes (les labos ne manquent pas d’humour !!).
          De plus cette contre-indication doit être certifiée par un médecin et à ce sujet il est très intéressant de lire la lettre que l’Ordre des Médecins a diffusée en Juin dernier (surtout son dernier paragraphe…) et qui est toujours sur son site :
          https://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/cnomvaccination.pdf
          Sachant qu’un médecin radié ne peut plus exercer la médecine, ni en France ni en Europe, vous risquez d’avoir peu de chance de trouver un téméraire pour vous faire un certificat de contre-indication, même s’il peut sembler justifié. Contre cette union sacrée (Labos/Ministère de la Santé/Ordre des Médecins), les patients n’auront pas la partie facile… Mais, comme disait le philosophe Sénèque : « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles »

  45. Grégoire Martinot-Lagarde dit :

    Bonjour Docteur,
    Je suis en totale symbiose avec votre article et avec la plupart des réactions des lecteurs, même si je suis physicien et non médecin. J’ai compris tous les dangers pour notre santé que recèlent les vaccinations en général et de celles contenant de l’aluminium en particulier, après avoir remarqué que les personnes de mon entourage les plus malades sont systématiquement celles qui sont les plus vaccinées. Ensuite, j’ai fouillé le sujet grâce à la lecture de plusieurs livres dont « Vaccinations: les vérités indésirables de Michel Georget (qui nous fait réaliser que les vaccinations sont juste indésirables). La seule chose que je déplore est la dispersion de nos forces de lutte contre ce diktat vaccinal. J’entends le conseil de certains lecteurs de soutenir par des dons l’EPVL qui agit en ce sens. C’est une très bonne idée. Cependant, je regrette que cette association EPLV mentionne peu la LNPLV (qui se bat sur ce terrain depuis de nombreuses années). En effet, la LNPLV est juste marquée tout en bas de l’onglet « QUI SOMMES NOUS » (pour deux personnalités « Anciens présidents de la LNPLV »). Ainsi, je me permets de conseiller à l’EPLV de fournir un lien rapide aussi vers la LNPLV, ayant spécifiquement fouillé ce sujet.
    Cordialement, G.M-L.
    PS : ce site de la LNPLV est : http://www.infovaccin.fr

    • Brigitte Fau dit :

      Pourquoi ne pas soutenir l’AIMSIB qui a pour but de regrouper les médecins ayant compris qu’on se servait d’eux, et ceux qui veulent les soutenir :
      https://aimsib.org/2018/01/04/lettre-president-aimsib/

      • Grégoire Martinot-Lagarde dit :

        Bonjour Madame,

        Merci pour votre proposition alternative d’association. Je viens de faire un tour sur ce site. Cette association AIMSIB me semble effectivement être aussi une association très sérieuse (qui va bientôt avoir un congrès dans 2 jours, auquel je sais que le Président de la LNPLV est d’ailleurs invité).

        Je relève juste que l’AIMSIB s’affiche comme une association plus généraliste que la LNPLV. Elle analyse toutes les thérapeutiques (et intervient même pour des conseils dans le domaine de l’alimentation). C’est approprié pour réaliser une surveillance des pratiques de soin par temps à-peu-près « calme »…

        Mais ici, l’obligation de 2018 des 11 vaccinations (au lieu de 3) nous place dans un contexte de volonté de passage en force des lobbies pharmaceutiques ; où il me semble qu’on a plutôt intérêt à soutenir vraiment en priorité la LNPLV qui se concentre spécifiquement sur ce sujet de la promotion de la Liberté Vaccinale, déjà (ou encore) pratiquée dans plus de la moité des pays européens… G. M-L.

        PS1 : LNPLV http://www.infovaccin.fr/
        = Ligue Nationale Pour la Liberté Vaccinale

        PS2 : Questionnement sur les risques larvés imputables à toute vaccination généralisée :

        http://www.alterinfo.net/Infectiologie-l-obsession-d-eradication-des-germes-est-contre-productive_a122817.html

  46. bourgoin dit :

    Des vaccins il n’y en a pas besoin. Voir le livret de Raymond Dextreit à ce propos. C’est une immense supercherie que seule la France comme d’habitude sait faire, pour le profit de certains. Ceux qui décident cela,(même s’ils ont fait l’ENA et autres..) ne connaissent rien de la vie,et surtout pas les lois de causes à effet, de karma…
    Mais de plus en plus de consciences s’éveillent. La France sera condamnée un jour pour ses crimes contre l’immunité.
    Il faut savoir désobéir au nom du bien.
    Cordialement.

  47. Sylvie GouédLaf dit :

    Bonjour Docteur Grimbert,
    Merci pour votre courage pour publier votre témoignage. Car il vous en faut du courage pour affirmer votre opinion sur l’adjuvant aluminium quand le Conseil de l’Ordre des Médecins lui-même ne s’oppose pas à ce produit !
    Merci, sincèrement,
    Une maman de grands enfants vaccinés proprement, mais qui pourrait bien être mamie dans les prochaines années et qui fera alors faire des faux à ses filles pour le bien de ses petits-enfants si l’aluminium n’est pas retiré des vaccins.

  48. GB dit :

    Je suis choquée, scandalisée : Cette accumulation de vaccins imposés sans avoir jamais tenté de vérifier les éventuelles conséquences, intolérances… Ces enfants serviront de cobayes !

  49. Brigitte Fau dit :

    Bonjour,
    Où allons nous en effet ? Vous avez été confronté à la réalité, qu’est-ce qui pour autant vous permet de rester confiant en les vaccins.
    Je suis toujours étonnée de constater que seule la conviction ou les statistiques (peu fiables) les justifient. Quand parle-t’on de démonstration scientifique de l’intérêt de la vaccination ? Il n’y en a pas.il est temps de se poser les vraies questions de la part des scientifiques enfermés dans une bulle de mensonge sans en avoir conscience (enfin j’espère). Et quiconque n’est pas scientifique a tout de même un cerveau et est capable de se faire une opinion. https://www.bonnes-habitudes.fr/comprendre/principes-de-pasteur/

  50. Brigitte Fau dit :

    il semble qu’il y ait un problème sur le lien que j’ai fourni, le voici à nouveau (si le plan du site apparaît, suivez « comprendre » puis « principes de Pasteur »)
    https://www.bonnes-habitudes.fr/comprendre/principes-de-pasteur/

  51. AF dit :

    La vaccination doit être revue car peu d’etudes sérieuses ont donne de bons résultats. Que pensez vous des épidémies de polio et variole ou le virus GM du vaccin propage la maladie? Le plus grandes épidémies en Afrique sont directement connectees avec les maladies que les vaccins sont supposes éliminer mais introduites avec eux.
    Les Francais font trop confiance en leur système medical qui est trop cher, prend trop de temps pour decrire les symptômes et a très peu de bons resultats a long terme. Tout est trop complique pour faire partie de la guérison individuelle.
    La baisse de la spirituality et la confiance aux églises a donne un espace que la médecine moderne a rempli et bien entendu publier maintes fois leur traitements héroïques presque miraculeux lui donne un sens d’immortalité.
    La vaccination est un acte medical et personne le droit de l’imposer. Il est clair que l’industrie Pharmaceutique donne les ordres mais c’est a nous de refuser leur poisons.
    Pourquoi ne prend pas -t-on l’exemple d’autres pays comme Taiwan ou le Japon ou divers traitements moins cher sont autorises.?
    Tant que les gens veulent prendre leur pilules et insistent q’elles en ont besoin peu de choses vont changer et la société est trop sur le stress pour y voir clair et considérer les alternatives.
    Nous avons besoin de fermer nos portes, faire le menage et revendiquer notre culture qui semble disparaitre petit a petit avec chaque gouvernement.
    Merci pour votre message,

  52. Ache dit :

    Doc du 57

    « Adjuvants des vaccins : un doute sérieux ! »
    Pas que sur les adjuvants.
    Le dttabp ancien ne comportait pas d’alu.
    Il y avait aussi des « accidents ».
    C’est toute la manie vaccinale qu’il faut remettre en cause. Et puis cette obligation insupportable.
    Il y a 30 ans, j’étudiais le vaccins pour savoir si je devais faire vacciner mes enfants/ DTP et Bcg.
    L’évidence m’a montré que je ne le devais pas, malgré l’obligation. La vie m’a montré que ce choix difficile a été le bon.
    C’est un sujet passionnant que celui des vaccinations, qui autorise la découverte du fonctionnement de la médecine et de la société…enfin bref, tout ce qui permet d’être moins bête.
    Un de mes trois enfant a attrapé la rougeole-malade modérement pendant deux jours-aucun symptome visible pour les deux autres ( un avait le signe de koplic; l’autre était allaité)) et la varicelle.
    Ils n’ont jamais été malades sinon une végétation et une appendicite opérées.
    Merci pour votre témoignage intérressant qui donne vos éléments de réflexion que je trouve pertinents.
    Quand j’ai vu l’avènement de ce vaccin Hép B avec obligation pour les personnels de santé et de soins en 91, j’ai bien pensé que nombre d’entr’eux auraient des ennuis de santé (c’est statistique). Je ne pensais pas que ce serait à ce point.
    Voulez-vous accepter que je vous recommande de (savoir) (un peu) tourner la page.
    Avec tout mon soutien.

  53. catherine F dit :

    mes enfants sont adultes et cette histoire concerne mes petits enfants
    ne pourrait on pas rédiger un texte d’engagement de responsabilité à présenter au médecin vaccinateur et exiger qu’il le signe pour avoir le droit de vacciner nos enfants
    même texte à présenter aux crèches et à l’école.
    ils refuseront bien sur de le signer mais la discussion ne sera plus tout à fait sur le même plan , on pourra leur demander pourquoi et parler de la limite de leur engagement plutôt que du notre ???
    qu’en pensez vous ?

    • Joël Gord dit :

      100% d’accord avec vous Catherine. C’est ce que j’ai proposé plus haut dans ce chat, à titre individuel, à tous les parents responsables et libres. Les autres…

  54. DESAGE Pierre dit :

    Bonjour à vous Dr Grimbert, dans ce contexte de mensonges et de menaces alimentés par les politiques inféodés à l’industrie pharmaceutique, je tiens à vous dire mon admiration pour votre courage et votre combat. Bravo. Juste une constation triste et désolante, ce sont des femmes qui donnent la vie qui sont capables d’aller jusqu’au bout pour imposer ces vaccins inutiles et dangereux, Mme Bachelot qui avec son hystérie sur la production du vaccin contre le HAN1 nous a couté plus d’un milliard d’euros…Mme Marysol Touraine…la vaccination ça ne se discute pas!et enfin une soi disant médecin, professeur de médecine inconnue de tous jusqu’à ce qu’elle serve les intérêts de l’industrie pharmaceutique en passant au gouvernement, Mme Buzyn, après avoir grassement émargée comme conseillères auprès de différents laboratoires. En face de ces ministres totalement irresponsables et inféodées aux laboratoires, nous avons un prix Nobel de médecine le Prof Montastruc, un prix internationale de cancérologie, le Prof Joyeux! De vrais médecins qui ont publié et sont reconnus internationalement mais à qui Mme Buzyn ne répond même pas, ce qui est compréhensible car elle serait incapable d’argumenter face à ces pointures du monde médicale

  55. DESAGE Pierre dit :

    Bonjour, en parlant du prix Nobel de médecine je voulais nommer le Prof Luc Montagnier bien sur.

  56. Bertrand V dit :

    « Pas sur l’intérêt de la vaccination que je considère comme l’une des découvertes médicales les plus importantes et les plus utiles. »

    Un peu de lecture à base de détails historiques croustillants :
    http://www.alterinfo.net/La-saga-de-Louis-Pasteur-l-imposteur_a97635.html

    • toubib57 dit :

      1) Quand je parle de vaccination, je ne parle pas particulièrement de Pasteur
      2) L’article que vous citez ne s’attaque pas fondamentalement au principe de la vaccination mais critique Pasteur qui se serait approprié cette découverte…
      3) Je crains que ce genre de bataille historique ne finisse par enterrer définitivement le débat sur la dangerosité de l’aluminium et sur l’immoralité de l’obligation vaccinale.
      Si Pasteur était un imposteur, on ne peut plus rien y faire. Alors réservons nos attaques et notre énergie contre les imposteurs modernes qui servent leurs intérêts aux dépends de la santé de millions de personnes. Obligeons d’abord les laboratoires à retirer l’aluminium de leurs produits et notre Ministre à revenir sur sa décision, au moins au nom du principe de précaution si ce n’est celui des libertés démocratiques. C’est le préambule indispensable à un débat plus global sur le thème de la vaccination.

      • Brigitte Fau dit :

        Peut-être avez vous raison, pourtant c’est bien le coeur du problème dans la mesure où l’on s’appuie sur des dogmes jamais démontrés et faux compte tenu des travaux qui mettent en évidence la capacité des tissus à développer des bactéries et autres « microbes » grâce à de petits ferments vitaux auxquels il est temps qu’on accorde toute notre attention, si la science veut vraiment évoluer. Les scientifiques en se basant que des principes faux ne peuvent pas y arriver. On tourne en rond autour de virus que l’on ne trouve pas, qui se transforment (et pour cause), ils sont des défenses de l’organisme, c’est le terrain qui compte ;
        https://www.bonnes-habitudes.fr/comprendre/polymorphisme-microbien/

  57. Brigitte Fau dit :

    Une réflexion intéressante et bouleversante de la part d’un médecin et d’autres dans les commentaires de l’article suivant : https://aimsib.org/2018/01/21/cholesterol-statines-toujours-indissociables/

  58. Joël Gord dit :

    Je convie mes confrères praticiens à consulter au moins, et si l’argument les touche à signer la pétition attachée à cet « appel à la raison » concernant la nouvelle obligation mise en place par le gouvernement.
    Nous sommes déjà près de 4200 soignants à l’avoir signée.
    Voici le lien:
    https://www.11vaccinsobligatoires.com/appel-montagnier-joyeux/script/

    • toubib57 dit :

      J’ai signé cette pétition et j’engage tous les confrères qui, comme moi et sans être fondamentalement un « antivax » (comme ils disent …), ont un doute sur l’innocuité des adjuvants, à en faire de même.

  59. Suzanne Choppin dit :

    Bonsoir Docteur,

    Vous dites »je ne peux m’empêcher d’exprimer un sérieux doute,pas sur l’intérêt de la vaccination que je considère comme l’une des découvertes médicales les plus importantes et les plus utiles. »
    aurez vous la même opinion après avoir consulté ceci :

    « Incroyables confidences d’un vaccinologue »:
    https://www.youtube.com/watch?v=rnKnp_nuMeA

    Les découvertes du Dr Andrew Moulden :
    http://www.wikistrike.com/article-vaccination-les-decouvertes-du-dr-andrew-moulden-82532920.html

    « Silence on vaccine »:
    https://www.youtube.com/watch?v=Mt1WJO9JV-4

    Scandale chez Merck, une ancienne cadre, Brandy Vaughan, avoue tout
    https://www.youtube.com/watch?v=vAwJrQIDTgQ

    Dr Kurt : « Pourquoi j’ai choisi de ne plus jamais vacciner mon propre fils et les autres enfants que nous pourrions avoir ».
    http://www.sylviesimonrevelations.com/article-dr-kurt-pourquoi-j-ai-choisi-de-ne-plus-jamais-vacciner-mon-propre-fils-et-les-autres-enfants-que-122868687.html

    TOUS les vaccins sont expérimentaux: voici pourquoi
    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2018/01/tous-les-vaccins-sont-experimentaux-voici-pourquoi.html

    Fabrication et contaminants des vaccins :
    http://www.parolesvivantes.com/sante_vaccins.htm#fabrication

    Les enfants non vaccinés sont en bien meilleure santé :
    https://www.dailymotion.com/video/xgjxgs

    HPV VACCINE CONTAMINATION Dr Sin Hang Lee :
    https://www.youtube.com/watch?v=y7hjwXODy_8

    effets du mercure sur les neurones S/T :
    https://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&v=LhmDb6H-MGg

    Bill Gates : Dépopulation par Vaccination :
    https://www.youtube.com/watch?v=KUsSPKzvFo4

    Tétanos : le mirage de la vaccination
    http://s175833897.onlinehome.fr/wp-content/uploads/2017/04/Le_tetanos-.pdf

    Dr Gerhard Buchwald « Vaccinations le marché de l’angoisse »:

    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/dec-2011/Dr-Buchwald–symptomes-et-description-d-un-accident-post-va.pdf

    et voilà pourquoi il y a autant d’opposants aux vaccins « GRANDS SAUVEURS » de l’humanité

    Cordialement

Laisser un commentaire à DESAGE Pierre