Un commentaire?  Une remarque?  Une suggestion? ou une question?

N’hésitez pas à utiliser ce formulaire. Je vous répondrai aussi vite que possible

    Votre nom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Joindre éventuellement un fichier

    Sujet

    Votre message

    Recopier ceci: captcha
    ici:

    Cet article a 13 commentaires

    1. Laeticia

      Bonjour Dr Gimbert,
      je vous ecris car je me trouve dans une situation ou tout ce que vous dites dans votre article me fait reflechir en effet on m’a detecte un taux TSH de 7,4 il y a deux ans au Canada et tout de suite on m’a prescrit du levothyrox me disant que ca allait etre pour toujours or je ne suis pas trop medicament mais plutot remedes naturels alors j’ai decide de ne pas en prendre et plutot prendre du vitex gatilier (GINEVITEX, nom du produit venant d’espagne) et 7 mois apres me sentant tres fatigue je suis retourne chez le medecin qui m’a refait une prise de sang et le taux TSH avait baisser mais tres peu (7,2) et j’avais en meme temps une anemie avec un taux de fer tres bas. J’ai donc pris le levothyrox 25 et du fer et mon taux a baisse jusqu’a 4 et des poussieres. De retour en France le medecin que je suis allee voir voulait que mon tsh baisse davantage et a augmente ma dose juste le weekend a 50. Entre temps on m’a fait une echographie de ma thyroide et avec la prise de sang ils ont vu que j’avais des anti corps anti thyroidiens donc une thyroidite de hashimoto.
      Tout etait plus ou moins stabe jusqu,au mois d’avril 2021 ou depuis mon tsh ne cesse d’augmenter a nouveau etant maintenat a 7, 4 et je me creus les meninges pour essayer de comprendre pourquoi et ca me desespere un peu. Je fais de la medecine chinoise pour m’aider, du sport fitness Une demi heure par jour , je mange bio, mais le medecin que j’avais etait totalement ferme a tout et j’ai cherche un nouveau qui est plus ouvert mais quand meme axe sur la prise du levothyrox. Et c’est toujours le tsh qui est regarde ni le T4 ni le T3.
      Du coup je ne comprends pas ce qui fait que ca augmente meme si j’ai peut etre l’intuition que le gluten y est pour quelque chose car le pain est ma faiblesse, je mange du complet bio le matin et le weekend du tradition, des pates de ble complete,..
      Je vais enlever tout ca car j’ai bien lu dans votre article au sujet du gluten donc une voie s’ouvre mais c’est tres frustrant de ne pas trouver de medecin qui vraiment essaye d’aider, c juste prescrire du levothyrox…
      En meme temps ca m’inquiete de voir augmenter mon tsh et probablement mon medecin va augmenter le levothyrox a 50 pour voir mais je ne sais pas si je veux ca.
      Car en soi a par sentir ma gorge qui pulse, un peu de fatique et la peau un peu seche ca va. Mon poids est stable, je suis plutot mince et fibreuse, enfin que me conceillez vous , quels professionnels me conseillez vous de voir et autres conseils…
      Je vous remercie d’avance pour votre aide,
      Cordialement,
      Laeticia

      1. toubib57

        Bonjour Laeticia,
        Je vous fais une réponse rapide car je sortirai en début d’automne un livre qui contiendra un maximum de réponses aux questions que la majorité des patients se posent. Par la suite, je traiterai certains cas particuliers au travers de ma page Facebook d’auteur.
        D’abord, je trouve que vous analysez remarquablement bien votre propre cas et que ce serait facile pour un médecin de s’occuper de votre santé. Si vous êtes rentrée en France, vous devriez pouvoir être suivie sans problème par un médecin de votre région, spécialiste en Alimentation-Santé et Micronutrition. Il y en a maintenant suffisamment pour que vous en trouviez un qui soit bien et qui vous fasse faire une fois pour toute un vrai bilan thyroïdien (incluant T3 et T4 et iodurie des 24 H) et radicalaire (incluant zinc, sélénium, glutathion, vitamines antioxydantes, entre autres).
        A mon avis, en me basant sur les quelques éléments que vous donnez, si vous suivez mes conseils hygiéno-diététiques et supprimez le gluten, vous devriez vivre une vie normale et sans substitution hormonale.
        Nous pourrons en discuter dans quelques semaines.
        Bien cordialement
        Dr Gimbert

    2. Amélie

      Bonjour, en novembre 2020, mon médecin traitant m’a décelée une hypothyroïdie suite à une prise de sang à tsh 5,55 réalisée en aout pour cause de fatigue intense et mémoire difficile. Pds refaite à 7, puis 9. Elle m’a prescrit du levothyrox 25 depuis mi novembre et la tsh est redescendue à 6 puis 4,5. Je précise que lors de la 1ere pds, les anticorps anti TG étaient à 417 et que depuis, ils sont redescendus pour revenir à 3.
      Une échographie de la thyroide montre qu’elle est normale.
      Ayant peur de démarrer un traitement à vie et ayant pris 4kg, j’ai lu pas mal sur le sujet pour chercher une alternative. J’ai vu que pas mal de facteurs pouvaient jouer sur la thyroide, et j’ai commencé un complément de vitamines, minéraux pris le soir à distance du levothyrox. La tsh étant revenue à 4,5 j’ai arrêté ces vitamines pour voir, et la dernière pds prise 3 mois après revient avec une tsh à 6,58 alors que T4L à 0.9ng/dl pour une valeur de référence dans ce labo entre 0,61 et 1,12.
      Je me dis que tout un tas d’hormones peuvent jouer et qu’ayant fait pas mal de FIV avec des stimulations voir des hyperstimulations car mon corps est très sensible aux hormones, mon âge hormonal est peut-être plus vieux que mes 40 ans. (J’ai eu 3 grossesses en 2014 2016 et 2019). Du coup je prends rdv avec une endocrinologue pour discuter d’un éventuel déséquilibre hormonal qui pourrait expliquer cette tsh un peu haute, et là, alors que je lui dis que je supporte bien le traitement et que je n’ai plus de symptômes de fatigue cérébrale depuis plusieurs mois, je ressors avec une ordonnance pour passer ma dose de levothyrox à 100ug au lieu de 25 !! Moi qui cherchait une explication pour réduire la dose j’avoue que je suis déçue!!! Et j’ai encore plus peur de ne jamais pouvoir revenir en arrière si j’habitue ma thyroide à ne plus produire, ne risque t’elle pas de s’éteindre ???
      La seule chose qui me rassure est que j’ai aussi une liste de 42 choses à analyser dans mon sang et mes urines. Pour la 1ère fois la T3 mais toujours pas l’iode…

      Qu’en pensez vous ? Suis je obligée de monter mon dosage à 100? Puis je trouver un moyen de faire sans levothyrox ou autre hormone de synthèse? Je lis que sous tsh à 10 on peut s’en passer. Mais comment éviter de retrouver les symptômes de fatigue physique et cérébrale ?
      Je suis perdue !!! Je vous remercie par avance de votre aide.
      Je précise que je mesure 169cm pour 81kg aujourd’hui. J’ai changé de travail debut 2020 et ça me donne pas mal de stress…
      Merci bcp!!!!

      1. toubib57

        Bonjour Amélie,
        Je vous fais une réponse rapide car je sortirai en début d’automne un livre qui contiendra un maximum de réponses aux questions que la majorité des patients se posent. Par la suite, je traiterai certains cas particuliers au travers de ma page Facebook d’auteur.
        Vous êtes malheureusement la victime typique de ce que je dénoncerai dès le début de mon livre à savoir la mise systématique et d’emblée sous Levothyrox sur le seul dosage de la TSH. Et comme on dit chez les médecins micro-nutritionnistes : « Levothyrox un jour, Levothyrox toujours ! ». Tout simplement parce qu’en prenant ce substitut hormonal, la glande thyro-flanc va illico se mettre au repos et au bout de quelques semaines, ce repos sera définitif.
        En attendant que vous lisiez mon livre en septembre, et qu’on en discute éventuellement, basez-vous sur mon article et appliquez l’hygiène de vie qui vous permettra de vous passer de Levothyrox.
        Cordialement
        Dr Gimbert

    3. Juliette

      Bonjour Docteur,
      Je suis à la recherche d un endocrinologue sur Marseille qui ait la même approche que vous.
      Avez vous la possibilité de m en conseiller un sur Marseille?
      Je vous remercie beaucoup pour votre travail.

      1. toubib57

        Bonjour Juliette,
        je suis actuellement un peu embêté pour répondre à votre question. Personnellement j’ai une “approche” micronutritionelle et naturelle de la médecine.
        A priori, je ne vous adresserai pas à un endocrinologue qui risque, comme la majeure partie de ses confrères, de vous mettre sous Levothyrox à la première occasion, éventuellement après avoir préalablement fait disparaitre votre thyroïde.
        Si vous recherchez quelqu’un qui ait la même approche, optez pour un micronutritionniste.
        Comme vous n’êtes pas la seule à me poser la question, je constituerai cet été une sorte d’annuaire de cette profession que je pourrai communiquer par message privé à partir du mois d’août.
        Bien cordialement
        Docteur Gimbert

    4. Naji

      Bonsoir Dr, je suis sous traitement de levothyrox ça fait plus qu un an après une ablation thyroïdienne, je prends une dose de 150 journalier, j ai tjs les symptômes que j’avais avant l opération ( la fatigue le stress, chute de cheveux, peaux sèches, mauvaise humeur…
      Je ne sais pas quoi prendre ni quoifaire ? je
      veux arrêter levothyrox et le remplacer par des aliments naturels?
      Aidez moi svp Docteur
      Cordialement
      Merci de votre retour

      1. toubib57

        Bonjour,
        vous correspondez malheureusement au cas typique que je décris dans mon article. Ayant eu une ablation totale de la thyroIde, vous ne pourrez plus vous passer de médicaments. Par contre, le régime alimentaire doit certainement faire disparaitre vos symptômes pénibles. En attendant que vous trouviez un médecin correct, faites moi parvenir par ma page contact et en pièces jointes tous vos résultats récents d’examens ainsi que la raison pour laquelle on vous a enlevé la thyroïde.
        J’essaierai de vous apporter mon aide.
        Bien cordialement

        1. Da Costa

          Bonjour
          On vient de me diagnostiquer un diabète et cela serait la faute à mon père et ma mère !
          Selon vous impossible de remplacer levrothyox ou l tyrosxin si thyroïde irradié
          Quel choix reste t il quand on veille sur sa santé et qu elle se détériore

          Mercy de votre retour

          1. toubib57

            Bonjour,
            effectivement le diabète est l’une des très nombreuses maladies héréditaires.
            Une thyroïde détruite ne repousse pas et par conséquent impossible de vivre sans traitement hormonal substitutif. Par contre, suivez bien mes conseils (articles et futur livre) pour que votre santé ne se détériore pas trop vite…
            Bien cordialement

      2. Daumard Annie

        Bonjour
        Ma fille de 52 ans n’a plus de thyroïde non plus. J’ai très envie de la diriger vers ce médecin. Vous a t il aidé ?
        Annie

    5. Houelche

      Bonjour, je prends du levotyroxe 100g jours paires et 75 jours impairs, j’ai actuellement une fatigue musculaire, je ne dors pas je suis suivie à l’hôpital St Joseph rue Raymond Losserand 75014. J’ai du mal à avaler mes aliments. J’aimerais avoir votre avis, de plus j’ai pris du poids je suis déprimée, et la seule que l’on me dit c’est normal sans réellement m’aider. Je vous remercie de m’aider correctement

      1. toubib57

        Bonjour,
        Je vous réponds rapidement pour vous donner simplement quelques petits conseils. Je n’exerce plus et l’Ordre des Médecins vient de me radier pour avoir dénoncé dans un livre intitulé « Médecins, maltraitants et… protégés ! » un cas grave de maltraitance en Ehpad perpétrée par deux médecins membres titulaires de l’Ordre (justement !).
        Dans votre cas, vous êtes manifestement en hypothyroïdie clinique. Il est possible que votre TSH soit bonne mais il faut doser votre T3, ce qui n’est pas souvent fait par les médecins. Si la T3 est basse, il faut en prendre en médicament. Sinon prenez des aliments à base de protéines iodées comme des produits de la mer. Vous avez aussi la spiruline en complément nutritionnel.
        Comme vous l’avez compris, cela doit se faire sous la surveillance médicale stricte de votre médecin traitant.
        Tenez-moi au courant des suites.
        Bien cordialement
        Docteur Jean-Charles Gimbert

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.